Mobilité: les données marché du premier trimestre 2006

C’est l’institut d’études Canalys qui ouvre la marche, et pointe dans sa dernière étude la bonne forme du marché de smartphones, terme regroupant ici aussi bien les téléphones mobiles "intelligents" (ie: le Nokia N70) que les PDA communicants (ie: le Qtek S100). Ainsi, les ventes ont progressé d’environ 25% en zone EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique), un chiffre tiré vers le haut par l’excellente forme des marchés polonais (+128%), russe (+101%) ou sud-africain (+76%). La vieille Europe affiche, pour sa part un recul de 10%, une valeur explicable notamment par un taux de renouvellement qui reste bas, eu égard au coût encore élevé des terminaux.

Toujours sur le marché des smartphones, Canalys évalue la distribution des parts de marchés largement en faveur de Nokia, avec 75,8% du total. Suivent RIM avec 3,5%, Qtek avec 3,4%, HP (3,4%) et en dernière position, Palm à hauteur de 2% de parts de marché. Si le constructeur finlandais peut clairement revendiquer la place de leader du marché, c’est pourtant à Qtek que revient la palme de hausse la plus élevée. La marque détenue par HTC affiche ainsi une progression de 211% du premier trimestre 2005 au premier trimestre 2006…

Gartner, qui focalise son étude sur les PDA et les PDA communicants donne, dans son dernier rapport, un éclairage complémentaire. L’institut attribue la première place à RIM en le créditant de 25,5% de parts de marché. Suivent, Palm (12,6%), HP (11,5%), Mio (5,9%) et Dell (3,9%). Si le succès du canadien RIM se montre légitime au regard de l’essor du terminal BlackBerry, le recul de Palm s’expliquerait selon les analystes par son repositionnement sur une activité principalement tournée vers les smartphones, Tréo 700w en tête. A ce titre, les chiffres des machines récentes sur le marché – dont le Tréo 700w fait partie – ne sont ainsi pas pris en compte par l’étude de Gartner.

Sur le plan de la téléphonie mobile, c’est Samsung qui reprend le leadership. Le constructeur revendique pour sa part, et à travers une étude de GfK, la première place – en volume et en valeur – sur le marché de la téléphonie mobile en France. Le cabinet d’étude crédite ainsi le coréen de 23,3% de parts de marché en volume, et de 32,7% en valeur. Les deux autres constructeurs sur le podium restent Nokia et Sagem. Le finlandais bénéficie selon GfK d’une part de marché de 21,7% en valeur et de 21,6% en volume. Le français enregistre quant à lui un net recul par rapport à l’an dernier, avec un volume de 11,8%, et une part de marché en valeur de 18%.

Mobilité: les données marché du premier trimestre 2006 – Analyses – businessMOBILE.fr

technorati tags: , , ,

Publicités

2 Réponses to “Mobilité: les données marché du premier trimestre 2006”

  1. Blogs, news and more! Says:

    very nice blog!mary

  2. CarrollJansen Says:

    Hey there
    Thank you for your great info, i was looking for this for a while to finish my article

    I have bookmarked your site in the hope to see more of this great stuff

    Greets

    Carroll Netherlands

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :