Mediacontacts et MSN s’interrogent sur l’avenir du marketing interactif

En partenariat avec MSN, Mediacontacts, réseau interactif de MPG (groupe Havas), s’est interrogé jeudi matin sur l’avenir du marketing interactif…

Multiplication des écrans, fragmentation de l’audience, participation des internautes,.. le monde des médias connaît un grand chambardement et MediaContacts, branche interactive de MPG, filiale d’achat d’espace de Havas, s’est associé à MSN, pour organiser jeudi matin à Paris une matinée pour s’interroger sur l’avenir du marketing interactif.

« Avec plus de 27 millions d’internautes, en croissance de 13% par an, et un chiffre d’affaires publicitaire de 1 milliard d’euros pour le seul premier semestre, en croissance de +57%, le web est désormais un média incontournable en France. Les frontières s’estompent entre le online et le offline et la mission de Mediacontacts est d’accompagner les annonceurs dans ce nouveau monde, de plus en plus stratégique mais également de plus en plus complexe » a expliqué en introduction Pascal Dassieux, DG de Mediacontacts.

Venu officialiser le lancement de Microsoft Digital Advertising solutions, Olivier Marcheteau, DG de MSN France a confirmé cette vision en précisant que cette nouvelle régie allait non seulement commercialiser les espaces publicitaires de MSN, MSN video, Windows Live mais également ceux de Xbox live sur console de jeu ou ceux de Office online, complément des logiciels bureautiques Office. Marc Bresseel, Directeur commercial EMEA de MSN, est également venu rappeler le potentiel publicitaire de Windows Live Messenger pour les marques, avec de nouveaux formats comme les packs de personnalisation ou les « bots » permettant aux internautes de communiquer .. avec une marque. « C’est l’engagement maximal entre un consommateur et un annonceur » a-t-il expliqué.

Directeur général d’Orange Mobile France, Jean-Noêl Tronc a sa part rappelé le poids qu’avait pris le téléphone mobile, adopté par 80% des français, dans le paysage audiovisuel, et l’importance d’intégrer ce « 4e écran » dans les plans médias des annonceurs. Il a également souligné la montée en puissance de l’internet mobile, touchant plus de 13,4 millions de mobinautes français et l’essor de la télévision mobile, surprenant même les sages du CSA. Longtemps en charge de la stratégie d’Orange, Jean-Noël Tronc a enfin invité les invités de Mediacontacts à méditer sur le potentiel du marketing mobile, quand il combinera le haut débit, le permissive marketing, la géolocalisation et le m-paiement…

Fragmentation des écrans, convergence télévision et internet, personnalisation des services mais également participation des internautes : tous ces concepts étaient également au cœur de la présentation de Dominique Delport, directeur général de MPG France et de Don Epperson, Directeur général monde de MediaContacts. Très attentifs aux révolutions technologiques, les deux hommes ont rappelé la nouvelle donne pour la télévision, avec la multiplication des chaînes et l’arrivée des magnétoscopes numériques, pour la presse, avec la montée en puissance du web, des webzines, des blogs ou du RSS, mais également pour l’affichage, avec le développement du papier numérique et l’introduction de l’interactivité, grâce à bluetooth ou à la technologie NFC. « La période est marquée par cette triple révolution technologique et par l’introduction du temps réel. Cela oblige une agence comme MPG à investir en amont, pour optimiser le ciblage, et bien entendu en aval, pour améliorer la mesure des campagnes publicitaires » a expliqué Dominique Delport.

Anthropologue chez Microsoft, Anne Kirah a conclu cette matinée en dessinant le profil du consommateur de 2010, établi grâce à ses observations des adolescents d’aujourd’hui. Premier constat : la génération digitale ne partage plus forcément les valeurs des baby boomers. Née avec l’internet ou le téléphone mobile, cette génération n’oppose pas le monde réel et le monde virtuel. « Un sentiment n’est jamais virtuel » souligne Anne Kirah. L’anthropologue a également expliqué que cette génération savait gérer l’hyperinformation (utilisation des bons outils, optimisation du temps), qu’elle s’assumait radine (« je trouverai moins cher sur internet ») et cynique (« si le produit ne me plait pas, je n’hésite pas à changer »), et imposera de plus en plus son pouvoir sur sa famille, ses amis et ses futurs collègues de travail.

En conclusion, Mediacontacts et MSN ont confirmé la généralisation du numérique pour les médias et la nécessité pour les marques de bâtir une relation de confiance avec les internautes. L’heure est au changement. Reste à savoir si les annonceurs sauront désormais adopter la bonne stratégie..

NetEconomie :: Mediacontacts et MSN s’interrogent sur l’avenir du marketing interactif

technorati tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :