Archive for avril 2007

Mobile Marketing – PressRelease : Netvibes Mobilizes Its Feeds with Nokia WidSets

avril 27, 2007

Entire Netvibes Ecosystem’s 85,000+ Feeds Available on Mobile Phones via WidSets

San Francisco, CA, USA and Espoo, Finland – WidSets, a popular consumer Internet service powered by Nokia, and Netvibes, the pioneer of the personalized startpage, today announced that they will publish the Netvibes Ecosystem’s 85,000+ feeds on the WidSets service, making them easily accessible on most mobile devices.

WidSets is a phone manufacturer-independent Internet service that multicasts preferred feeds and user-generated content to mobile devices. Starting today, users will be able to find their favorite feeds in Netvibes’ vast library and add them onto their mobile device via WidSets. This happens with just a few clicks, making it easy to view and enjoy rich media feeds while on the go.

The Netvibes Ecosystem’s entire collection of 85,000+ feeds includes recently announced content from major media outlets including CBS, CNN Money, Entertainment Weekly, Forbes.com, InStyle, LATimes.com, Newsweek, People, Real Simple, Sports Illustrated, Time, USA Today, and washingtonpost.com. Netvibes Ecosystem also hosts official content for many celebrity partners including 50 Cent, Ben Harper, G-Unit, Ice Cube, Mandy Moore, Moby, and Snoop Dogg. As a leading provider of user-generated feeds, the Netvibes Ecosystem comprises a large collection of entertainment, lifestyle, news, sports, and television feeds.

« What people really want is content that is personalized and delivered to them in real-time, without having to go out and search for it, » said Netvibes Founder and CEO, Tariq Krim. « This is exceptionally true for mobile phones, which are extremely personal devices that people keep on themselves at all times. That’s why we chose the WidSets service, because its a very convenient way for people to access their favorite, personalized Netvibes feeds on whatever mobile device they like to use. »

WidSets was born out of Nokia Emerging Business Unit and represents a first step in Nokia’s vision of mobilizing the Internet. The WidSets service currently has several hundred thousand registered users and a comprehensive library of over 1200 widgets. WidSets works on a wide variety of mobile phone brands and is compatible on over 200 mobile devices.

« WidSets was designed to showcase the power of Web 2.0 on mobile phones with an easy-to-use widget interface, which is fully optimized for mobile usage. What better way to do that than to work with companies such as Netvibes, one of the web’s leading providers of both media and user-generated content, » said Dieter May, Vice President and Head of Nokia Emerging Business Unit.

Going forward, as part of this strategic collaboration, Netvibes and WidSets are planning an even deeper integration of their services with WidSets as an important cornerstone to further extend the recently announced Netvibes Universe. Soon, the Netvibes Universal Widget API (UWA), which allows interoperability between Netvibes and many platforms, including Google Homepage and Apple’s Dashboard, will make most of the Netvibes Ecosystem’s modules available on WidSets as well.

WidSets is globally available at: http://www.widsets.com. The Netvibes Ecosystem, which includes this week’s newly announced major media and celebrity Universes, is available at: http://eco.netvibes.com.

Nokia – ShowPressRelease

technorati tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Publicités

Marketing Mobile : Une start-up française relance la géolocalisation des enfants

avril 26, 2007

Les clients de l’opérateur Orange peuvent désormais localiser le mobile de leur enfant via un service proposé par Illico.net, une start-up parisienne. Un service de «géocontrôle parental» agrémenté par la Cnil.

La société française Ilico.net lance, sur le réseau d’Orange, un service de géolocalisation des enfants via leur téléphone mobile. Ce système de «géocontrôle parental» repose sur un principe simple: l’adulte s’inscrit à un service en ligne, baptisé «ootay», et y enregistre les nom et coordonnées téléphoniques de son enfant.

Pour le localiser, il accède ensuite à son espace dédié sécurisé (identifiant et mot de passe), via le Net ou sur un mobile compatible Wap ou iMode. En cliquant sur le nom de l’enfant, une requête est envoyée sur le réseau mobile d’Orange pour repérer le téléphone. En réponse, le parent reçoit une carte indiquant le périmètre géographique où se situe le mobile. Ce périmètre est représenté par un cercle de couleur.

Le service fonctionne sur toute la France avec une précision de 50 à 150 mètres en ville, et de 150 mètres à 3 kilomètres en zone rurale. La technique utilisée est dite Cell-ID. «Elle consiste à repérer l’antenne la plus proche du combiné puis à déduire la distance entre les deux équipements d’après la vitesse que mettent les données pour faire un aller-retour», explique à ZDNet.fr Patrick Chanudet, fondateur d’Ilico.net.

L’utilisateur ne paye pas d’abonnement mais achète des crédits de localisations. Il en coûte, par exemple, 4 euros pour cinq localisations. «Outre les enfants, ce système peut aussi fonctionner pour la localisation de personnes âgées», poursuit le responsable.

Un service contrôlé par la Cnil

La Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) a validé le dossier Illico.net. Interrogé par ZDNet.fr, Thomas Dautieu, juriste à la Cnil, explique qu’«il n’y a pas de réglementation spécifique en France concernant la géolocalisation des enfants», contrairement à la Finlande qui s’est doté d’un cadre juridique spécifique. Les autorités y ont estimé que la responsabilité parentale primait et que la géolocalisation des enfants pouvait se faire sans leur consentement.

«En France, comme les autres services de géolocalisation, les principes à respecter sont: l’information des personnes, la possibilité d’exercer à tout moment son droit d’opposition et l’obtention préalable du consentement des personnes localisées.»

Dans le cadre du système d’Illico.net, cela se traduit par l’envoi initial, lors de l’inscription au service, d’un SMS à l’enfant afin qu’il donne son accord. Ensuite, chaque fois qu’il est localisé, il reçoit un SMS lui précisant par qui et quand l’opération a été effectuée. À l’inverse, l’envoi par l’enfant d’un SMS avec le mot «stop» à un numéro spécifique permet d’interrompre à tout moment le service.

Cette expérience de géocontrôle parental n’est pas la première menée en France. En 2003, Alcatel et Oberthur Card Systems avaient réalisé un test grandeur nature d’un service nommé Ange Gardien. Il géolocalisait par triangulation (traitement croisé de trois points du réseau) le mobile d’un enfant suivant un itinéraire prédéfini à la sortie de l’école. En cas d’anomalie, un SMS était envoyé aux parents.

Alcatel a abandonné le concept

Faute de débouchés commerciaux, le projet a été abandonné l’année suivante, explique Alcatel. «Pour l’instant nous avons mis ce type d’application en stand-by car le marché n’est pas encore là», confirme-t-on chez Oberthur Card Systems.

Le système d’Illico.net se distingue de ce premier projet. «Grâce la technologie Cell-ID, notre système est compatible avec tous les mobiles du marché. Alors que la triangulation nécessite l’utilisation d’une carte SIM spécifique, ce qui réduit le marché et rend cette technologie inexploitable auprès du grand public.» Et son business model est simple: les clients achètent des crédits de localisations à Illico.net, qui paye de son côté l’opérateur mobile pour exploiter son réseau, le temps de l’opération.

Créée en 2004 sur fonds propres, la start-up parisienne a également ouvert ses services depuis six mois en Angleterre avec Orange, Vodafone et O2; en Belgique avec Proximus (Belgacom); et en Allemagne avec ePlus. «Plusieurs milliers d’utilisateurs» ont été séduits, indique sans plus de détails Patrick Chanudet mais précise qu’en France, «des pilotes sont en cours avec d’autres opérateurs».

Dans le cadre d’un accord à portée mondiale, la solution ootay est également inscrite au catalogue de services que le constructeur Ericsson propose aux opérateurs en accompagnement de ses équipements.

Illico.net espère réaliser 250.000 euros de chiffre d’affaires cette année. Des revenus qu’il compte multiplier par cinq en 2007. La profitabilité est attendue dès la fin 2006.

http://www.ilico-net.com

http://www.ootay.com

Une start-up française relance la géolocalisation des enfants – Actualités – ZDNet.fr

technorati tags: , , , , , , , , , , , , , , , ,

Mobile Marketing : Google Phone launching end of 2007?

avril 18, 2007

The on-again, off-again Google Phone rumors just got a healthy stir by Digitimes. The Taiwanese tech rag says that HTC is building the phone with initial shipments set to hit by the « end of 2007 » — globally in 2008.

They cite « handset component makers » as their source. The phones will feature Texas Instruments’ 3G platform with EDGE and of course built-in G-Mail and Google Maps. Unfortunately, they will not be GPS enabled. The handsets are also said to sport both Google and carrier branding with « sources » claiming that European’s Orange might be the first carrier to see the hotness. Digitimes doesn’t have the best track record with rumors so please everybody… exhale and let’s wait for secondary confirmation.

Google Phone launching end of 2007? – Engadget

technorati tags: , , , , , , , , , , , , , ,

Mobile Marketing – Press Release : More Messages Mean More Value As Verizon Wireless Introduces Unlimited Text, Picture, Video And Instant Messaging To Anyone In The U.S.

avril 17, 2007

BASKING RIDGE, NJ — Verizon Wireless today announced America’s Choice® Select plans that include Unlimited Messaging. The owner of the nation’s most reliable wireless network is also introducing new America’s Choice Family SharePlan® Select plans with Unlimited Messaging for all the lines on the plan. The new pricing plans include unlimited Text, Picture, Video Messaging and Instant Messaging to anyone on any network in the U.S.

“The new plans are in response to customers’ increasing demand for greater text messaging options,” said Jim Naughton, director of consumer marketing for Verizon Wireless. “Text messaging has moved from being a nice feature to a necessity for many customers. With the Quick Text features on many devices today, more and more professionals are using the service, in addition to the many teenagers who depend on text messaging for fast communications.”

During the fourth quarter of 2006, Verizon Wireless customers sent and received an industry record-setting 17.7 billion text messages and exchanged more than 353 million picture and video messages.

To get Unlimited Messaging from Verizon Wireless, customers may call customer service at 1-800-2 JOIN IN or dial *611 from their Verizon Wireless phone.

Verizon Wireless recently introduced its 30-day Test Drive, an industry first that lets customers experience its network virtually risk-free for 30 days. If customers are not satisfied with their experience and take their numbers to another carrier, Verizon Wireless will refund their money for calls, equipment, activation fee and taxes.

For more information on Verizon Wireless products and services, visit a Verizon Wireless Communications Store, call 1-800-2 JOIN IN or go to www.verizonwireless.com.

More Messages Mean More Value As Verizon Wireless Introduces Unlimited Text, Picture, Video And Instant Messaging To Anyone In The U.S.

technorati tags: , , , , , , , , , , , , , ,

Mobile Marketing : Nokia Introduces Web Widgets for S60

avril 16, 2007

Today Nokia announced the addition of Widgets and Web Run-Time to its S60 3rd Edition Feature Pack 2 smartphone platform. Widgets are lightweight applications built on common web standards like CSS, Javascript, and AJAX. Web Run-Time is the platform that these applications will run on in the S60 environment. It is based on the same core technologies as Nokia’s wildly popular S60 web browser.

Widgets will allow S60 users to keep up to date in real time with their favorite Internet sites and data sources. For example, the WeatherBug widget, shown above, tracks weather in the user’s area, while a Reuters widget might keep a list of current headlines at the user’s fingertips. In the future, widgets will also be able to interact with the core S60 applications, such as the contacts and calendar.

The Web Run-Time and Widget tools and documentation will be available to developers starting in Q3 of this year. We should start seeing S60 3rd Edition FP2 handset coming onto market in Q1 of next year.

Nokia Introduces Web Widgets for S60 (MobileBurn)

technorati tags: , , , , , , , , , , , , , , , ,

Marketing Mobile – Technologie NFC: bientôt au coeur des titres de transport

avril 16, 2007

Les trois opérateurs de téléphonie mobile français viennent de créer un groupe de travail, et s’allient ainsi aux sociétés de transports publics tels que la RATP ou la SNCF. Objectif: définir un standard permettant à terme de transformer le téléphone mobile en titre de transport.

Les trois opérateurs mobiles français, associés aux sociétés de transports publics, commercialiseront, dès 2008, des offres permettant de transformer son combiné en titre de transport. À l’image d’un système comme le passe Navigo de la RATP, l’utilisateur n’aura qu’à passer son téléphone à quelques centimètres d’une borne afin de valider son titre de transport. Son mobile intègrera une puce sans contact de type NFC (Near Field Communication), communicant par ondes radio.

Avantage: les billets ainsi dématérialisés pourront être achetés directement depuis le téléphone, sans avoir à passer par un guichet ou une borne de recharge. L’achat se fera comme sur internet, simplement en communiquant son numéro de carte de crédit sur un site dédié.

Ce système est déjà testé, notamment par la RATP. Mais pour la première fois, l’ensemble des acteurs concernés a décidé de collaborer. Un groupe de travail vient d’être créé par Bouygues Telecom, Orange, SFR, la RATP, la SNCF et les opérateurs privés de transport public Keolis, Transdev et Veolia Transport. Il est placé sous l’égide du pôle de compétitivité « Transactions électroniques sécurisées » de Basse-Normandie [TES] basé à Caen.

« Ce groupe de travail a pour objectif de permettre d’utiliser le téléphone mobile pour accéder à tous les réseaux de transport public, et ce quel que soit l’opérateur de téléphonie mobile », indiquent-il. « Les opérateurs et les transporteurs sont arrivés au constat qu’il fallait s’entendre sur des solutions interopérables », confie à ZDNet.fr, Mung Ki Woo, directeur de la ligne produits de paiement et sans contact chez Orange.

Une ou deux puces?

Par exemple, un ticket électronique acheté à Nantes, devra fonctionner sur le bus local menant le voyageur à la gare, puis dans le TGV l’amenant à Paris et enfin dans le métro de la capitale.

Pour 2007, les partenaires se sont fixé l’objectif de s’entendre sur un standard de spécifications techniques, dit de «billettique transport sur téléphone mobile». «Nous définirons ensemble une couche applicative commune qui sera la même pour tous les opérateurs», explique à ZDNet.fr, Laurent Jullien, directeur de projet sans contact et paiement chez Bouygues Telecom. «Ensuite l’utilisateur téléchargera une application complémentaire correspondant à la solution proposée dans sa région».

Il existe, par ailleurs, plusieurs variantes de puces NFC communicantes; ils auront à délimiter les modèles compatibles. Ils devront également trancher sur l’utilisation ou non de la carte SIM pour stocker le titre de transport électronique, gérer les opérations de paiement et les autorisations de passage. Deux écoles s’affrontent dans ce domaine.

La première souhaite que les opérations soient gérées par la carte SIM; ce qui confère à l’opérateur mobile un rôle de premier ordre puisqu’il est propriétaire de cette carte. La seconde préfère ajouter une puce dans le combiné pour effectuer ses opérations (principe du dual ship).

En revanche, le principe de fonctionnement du titre de transport électronique, même le mobile éteint, est d’ores et déjà retenu. Ceci afin de permettre à un voyageur d’utiliser son titre en cas de batterie vide.

Technologie NFC: bientôt au coeur des titres de transport – businessMOBILE.fr

technorati tags: , , , , , , , , , , , , , , , , ,