Archive for the ‘m-commerce’ Category

Marketing Mobile : Microsoft se renforce dans la publicité sur mobile en rachetant ScreenTonic

mai 5, 2007

Microsoft rachète le Français ScreenTonic, la régie publicitaire dédiée au mobile. Après s’est fait coiffé sur le poteau par Google concernant le rachat de DoubleClick, l’éditeur revient à la charge. Il enrichit ainsi sa propre régie publicitaire Microsoft Digital Advertising Solutions (MDAS). Le géant de Redmond n’a pas souhaité communiquer sur le montant de la transaction.

Microsoft a pour objectif de fournir des solutions publicitaires pour les éditeurs et les opérateurs. «La publicité mobile devrait connaître une croissance exponentielle au cours des cinq prochaines années», prédit Didier Kuhn, PDG de ScreenTonic.
De son côté, ScreenTonic se targue d’avoir les principaux opérateurs français, britanniques et belges comme partenaires.

Il y a quelques jours, Yahoo! a proposé 680 M$ pour racheter Right Media, entreprise spécialisée dans la vente d’espaces publicitaires en ligne, dont l’activité est identique à celle de DoubleClick.
La guerre fait rage entre Microsoft, Google et Yahoo! Avec ces rachats, chacun convoite la plus grosse part d’un marché qui réalise une croissance à deux chiffres par an.

http://www.screentonic.com

Microsoft se renforce dans la publicité sur mobile – Actualités Business – Le Monde Informatique

technorati tags: , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Publicités

Mobile Marketing – Press Release : Nokia N95 Wins Prestigious TIPA Award 2007

mai 2, 2007

Espoo, Finland – Nokia revealed the Nokia N95 multimedia computer has been voted the ‘Best Mobile Imaging Device in Europe 2007’ by TIPA (Technical Image Press Association), the largest photo and imaging press association in Europe.

« A small mobile wonder and a camera as well, » the Nokia N95 multimedia computer was commended for its outstanding imaging functionality, comparing its features directly with those of stand-alone cameras. The judging panel noted features such as the autofocus lens for sharp, large prints, a real mechanical shutter to avoid distortion, the Carl Zeiss optics with Tessar lens that can focus at close range and the up to 20x digital zoom for distant subjects. The panel also commented on the device’s outstanding audio, video and web capabilities and its GPS functionality.

« This award reinforces Nokia’s leadership and commitment to driving forward convergence in the mobile industry, » said Jonas Geust, head of Nokia Nseries Players Category, Multimedia, Nokia. « We’re delighted the Nokia N95 has been recognized as an outstanding imaging device and we firmly believe that by offering our customers true multimedia computers, like our Nokia Nseries range, we can confidently say we have now arrived at a time when people no longer need to carry multiple devices. »

The features of the Nokia N95 include:
– 5 megapixel camera with Carl Zeiss optics
– Possibility to capture print quality photos and DVD-like quality video clips
– Unique 2-way slide concept with dedicated media keys
– Support for compatible microSD memory cards of up to 2GB
– Wireless LAN connectivity and HSDPA offering high download speeds
– Integrated GPS, and access to maps for more than 100 countries
– The option to purchase additional features such as city guides and voice-guided navigation

TIPA was founded in 1991 as an independent, non-profit association of European photo and imaging magazines. At present, TIPA includes 31 member magazines from twelve countries.

A full list of Nokia N95 features is available at www.nseries.com/n95
Related photos in print quality can be found at www.nokia.com/press

Nokia – ShowPressRelease

technorati tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Marketing Mobile : Une start-up française relance la géolocalisation des enfants

avril 26, 2007

Les clients de l’opérateur Orange peuvent désormais localiser le mobile de leur enfant via un service proposé par Illico.net, une start-up parisienne. Un service de «géocontrôle parental» agrémenté par la Cnil.

La société française Ilico.net lance, sur le réseau d’Orange, un service de géolocalisation des enfants via leur téléphone mobile. Ce système de «géocontrôle parental» repose sur un principe simple: l’adulte s’inscrit à un service en ligne, baptisé «ootay», et y enregistre les nom et coordonnées téléphoniques de son enfant.

Pour le localiser, il accède ensuite à son espace dédié sécurisé (identifiant et mot de passe), via le Net ou sur un mobile compatible Wap ou iMode. En cliquant sur le nom de l’enfant, une requête est envoyée sur le réseau mobile d’Orange pour repérer le téléphone. En réponse, le parent reçoit une carte indiquant le périmètre géographique où se situe le mobile. Ce périmètre est représenté par un cercle de couleur.

Le service fonctionne sur toute la France avec une précision de 50 à 150 mètres en ville, et de 150 mètres à 3 kilomètres en zone rurale. La technique utilisée est dite Cell-ID. «Elle consiste à repérer l’antenne la plus proche du combiné puis à déduire la distance entre les deux équipements d’après la vitesse que mettent les données pour faire un aller-retour», explique à ZDNet.fr Patrick Chanudet, fondateur d’Ilico.net.

L’utilisateur ne paye pas d’abonnement mais achète des crédits de localisations. Il en coûte, par exemple, 4 euros pour cinq localisations. «Outre les enfants, ce système peut aussi fonctionner pour la localisation de personnes âgées», poursuit le responsable.

Un service contrôlé par la Cnil

La Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) a validé le dossier Illico.net. Interrogé par ZDNet.fr, Thomas Dautieu, juriste à la Cnil, explique qu’«il n’y a pas de réglementation spécifique en France concernant la géolocalisation des enfants», contrairement à la Finlande qui s’est doté d’un cadre juridique spécifique. Les autorités y ont estimé que la responsabilité parentale primait et que la géolocalisation des enfants pouvait se faire sans leur consentement.

«En France, comme les autres services de géolocalisation, les principes à respecter sont: l’information des personnes, la possibilité d’exercer à tout moment son droit d’opposition et l’obtention préalable du consentement des personnes localisées.»

Dans le cadre du système d’Illico.net, cela se traduit par l’envoi initial, lors de l’inscription au service, d’un SMS à l’enfant afin qu’il donne son accord. Ensuite, chaque fois qu’il est localisé, il reçoit un SMS lui précisant par qui et quand l’opération a été effectuée. À l’inverse, l’envoi par l’enfant d’un SMS avec le mot «stop» à un numéro spécifique permet d’interrompre à tout moment le service.

Cette expérience de géocontrôle parental n’est pas la première menée en France. En 2003, Alcatel et Oberthur Card Systems avaient réalisé un test grandeur nature d’un service nommé Ange Gardien. Il géolocalisait par triangulation (traitement croisé de trois points du réseau) le mobile d’un enfant suivant un itinéraire prédéfini à la sortie de l’école. En cas d’anomalie, un SMS était envoyé aux parents.

Alcatel a abandonné le concept

Faute de débouchés commerciaux, le projet a été abandonné l’année suivante, explique Alcatel. «Pour l’instant nous avons mis ce type d’application en stand-by car le marché n’est pas encore là», confirme-t-on chez Oberthur Card Systems.

Le système d’Illico.net se distingue de ce premier projet. «Grâce la technologie Cell-ID, notre système est compatible avec tous les mobiles du marché. Alors que la triangulation nécessite l’utilisation d’une carte SIM spécifique, ce qui réduit le marché et rend cette technologie inexploitable auprès du grand public.» Et son business model est simple: les clients achètent des crédits de localisations à Illico.net, qui paye de son côté l’opérateur mobile pour exploiter son réseau, le temps de l’opération.

Créée en 2004 sur fonds propres, la start-up parisienne a également ouvert ses services depuis six mois en Angleterre avec Orange, Vodafone et O2; en Belgique avec Proximus (Belgacom); et en Allemagne avec ePlus. «Plusieurs milliers d’utilisateurs» ont été séduits, indique sans plus de détails Patrick Chanudet mais précise qu’en France, «des pilotes sont en cours avec d’autres opérateurs».

Dans le cadre d’un accord à portée mondiale, la solution ootay est également inscrite au catalogue de services que le constructeur Ericsson propose aux opérateurs en accompagnement de ses équipements.

Illico.net espère réaliser 250.000 euros de chiffre d’affaires cette année. Des revenus qu’il compte multiplier par cinq en 2007. La profitabilité est attendue dès la fin 2006.

http://www.ilico-net.com

http://www.ootay.com

Une start-up française relance la géolocalisation des enfants – Actualités – ZDNet.fr

technorati tags: , , , , , , , , , , , , , , , ,

Mobile Marketing : Google Phone launching end of 2007?

avril 18, 2007

The on-again, off-again Google Phone rumors just got a healthy stir by Digitimes. The Taiwanese tech rag says that HTC is building the phone with initial shipments set to hit by the « end of 2007 » — globally in 2008.

They cite « handset component makers » as their source. The phones will feature Texas Instruments’ 3G platform with EDGE and of course built-in G-Mail and Google Maps. Unfortunately, they will not be GPS enabled. The handsets are also said to sport both Google and carrier branding with « sources » claiming that European’s Orange might be the first carrier to see the hotness. Digitimes doesn’t have the best track record with rumors so please everybody… exhale and let’s wait for secondary confirmation.

Google Phone launching end of 2007? – Engadget

technorati tags: , , , , , , , , , , , , , ,

Mobile Marketing – Press Release : More Messages Mean More Value As Verizon Wireless Introduces Unlimited Text, Picture, Video And Instant Messaging To Anyone In The U.S.

avril 17, 2007

BASKING RIDGE, NJ — Verizon Wireless today announced America’s Choice® Select plans that include Unlimited Messaging. The owner of the nation’s most reliable wireless network is also introducing new America’s Choice Family SharePlan® Select plans with Unlimited Messaging for all the lines on the plan. The new pricing plans include unlimited Text, Picture, Video Messaging and Instant Messaging to anyone on any network in the U.S.

“The new plans are in response to customers’ increasing demand for greater text messaging options,” said Jim Naughton, director of consumer marketing for Verizon Wireless. “Text messaging has moved from being a nice feature to a necessity for many customers. With the Quick Text features on many devices today, more and more professionals are using the service, in addition to the many teenagers who depend on text messaging for fast communications.”

During the fourth quarter of 2006, Verizon Wireless customers sent and received an industry record-setting 17.7 billion text messages and exchanged more than 353 million picture and video messages.

To get Unlimited Messaging from Verizon Wireless, customers may call customer service at 1-800-2 JOIN IN or dial *611 from their Verizon Wireless phone.

Verizon Wireless recently introduced its 30-day Test Drive, an industry first that lets customers experience its network virtually risk-free for 30 days. If customers are not satisfied with their experience and take their numbers to another carrier, Verizon Wireless will refund their money for calls, equipment, activation fee and taxes.

For more information on Verizon Wireless products and services, visit a Verizon Wireless Communications Store, call 1-800-2 JOIN IN or go to www.verizonwireless.com.

More Messages Mean More Value As Verizon Wireless Introduces Unlimited Text, Picture, Video And Instant Messaging To Anyone In The U.S.

technorati tags: , , , , , , , , , , , , , ,

Marketing Mobile – Technologie NFC: bientôt au coeur des titres de transport

avril 16, 2007

Les trois opérateurs de téléphonie mobile français viennent de créer un groupe de travail, et s’allient ainsi aux sociétés de transports publics tels que la RATP ou la SNCF. Objectif: définir un standard permettant à terme de transformer le téléphone mobile en titre de transport.

Les trois opérateurs mobiles français, associés aux sociétés de transports publics, commercialiseront, dès 2008, des offres permettant de transformer son combiné en titre de transport. À l’image d’un système comme le passe Navigo de la RATP, l’utilisateur n’aura qu’à passer son téléphone à quelques centimètres d’une borne afin de valider son titre de transport. Son mobile intègrera une puce sans contact de type NFC (Near Field Communication), communicant par ondes radio.

Avantage: les billets ainsi dématérialisés pourront être achetés directement depuis le téléphone, sans avoir à passer par un guichet ou une borne de recharge. L’achat se fera comme sur internet, simplement en communiquant son numéro de carte de crédit sur un site dédié.

Ce système est déjà testé, notamment par la RATP. Mais pour la première fois, l’ensemble des acteurs concernés a décidé de collaborer. Un groupe de travail vient d’être créé par Bouygues Telecom, Orange, SFR, la RATP, la SNCF et les opérateurs privés de transport public Keolis, Transdev et Veolia Transport. Il est placé sous l’égide du pôle de compétitivité « Transactions électroniques sécurisées » de Basse-Normandie [TES] basé à Caen.

« Ce groupe de travail a pour objectif de permettre d’utiliser le téléphone mobile pour accéder à tous les réseaux de transport public, et ce quel que soit l’opérateur de téléphonie mobile », indiquent-il. « Les opérateurs et les transporteurs sont arrivés au constat qu’il fallait s’entendre sur des solutions interopérables », confie à ZDNet.fr, Mung Ki Woo, directeur de la ligne produits de paiement et sans contact chez Orange.

Une ou deux puces?

Par exemple, un ticket électronique acheté à Nantes, devra fonctionner sur le bus local menant le voyageur à la gare, puis dans le TGV l’amenant à Paris et enfin dans le métro de la capitale.

Pour 2007, les partenaires se sont fixé l’objectif de s’entendre sur un standard de spécifications techniques, dit de «billettique transport sur téléphone mobile». «Nous définirons ensemble une couche applicative commune qui sera la même pour tous les opérateurs», explique à ZDNet.fr, Laurent Jullien, directeur de projet sans contact et paiement chez Bouygues Telecom. «Ensuite l’utilisateur téléchargera une application complémentaire correspondant à la solution proposée dans sa région».

Il existe, par ailleurs, plusieurs variantes de puces NFC communicantes; ils auront à délimiter les modèles compatibles. Ils devront également trancher sur l’utilisation ou non de la carte SIM pour stocker le titre de transport électronique, gérer les opérations de paiement et les autorisations de passage. Deux écoles s’affrontent dans ce domaine.

La première souhaite que les opérations soient gérées par la carte SIM; ce qui confère à l’opérateur mobile un rôle de premier ordre puisqu’il est propriétaire de cette carte. La seconde préfère ajouter une puce dans le combiné pour effectuer ses opérations (principe du dual ship).

En revanche, le principe de fonctionnement du titre de transport électronique, même le mobile éteint, est d’ores et déjà retenu. Ceci afin de permettre à un voyageur d’utiliser son titre en cas de batterie vide.

Technologie NFC: bientôt au coeur des titres de transport – businessMOBILE.fr

technorati tags: , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Mobile Marketing – Press Release: Yahoo! Reinvents Search for the Mobile Web

mars 29, 2007

Yahoo! oneSearch(TM) Accessible Today Through More Than One Hundred Million Mobile Phones

SUNNYVALE, Calif., Mar 20, 2007 (BUSINESS WIRE) — Yahoo! Inc. (Nasdaq:YHOO) has today expanded the reach of the popular new Yahoo! oneSearch service to the Mobile Web in the United States. Yahoo! oneSearch reinvents search to give consumers exactly what they want on their mobile device – instant answers. The innovative search service that initially launched in Yahoo! Go for Mobile 2.0 is now accessible on more than 85 percent(1) of mobile phones through the mobile Web and is also available through the gamma version of Yahoo! Go for Mobile 2.0.

The service leverages Yahoo!’s deep experience, investment and expertise in search on the desktop as well as relationships with leading content providers to deliver an un-matched search experience to consumers.

« Yahoo! oneSearch has already started to change the mobile search game by fundamentally improving the way consumers’ access and use the Internet on their mobile phones, » said Marco Boerries, senior vice president of connected life, Yahoo!. « Consumers that have tried oneSearch love it, telling us it’s easier and more helpful than any other mobile search services they’ve used. We are delivering the results consumers want with just one search, not a list of Web links. »

Yahoo! oneSearch is designed to make searching for and finding information as quick as possible for consumers by providing relevant results right on the page such as news headlines, images, business listings and more as well as easy navigation to other websites. For example, if a consumer wants to go to a movie this weekend, they just need to type the name of the movie into the search box. The search results would first list the movie, including a user rating, local theaters the movie is playing at, news headlines related to the movie and more. To dig more deeply into the results, a consumer would simply need to click on any item or category. For example, to see all the movies playing at a specific listed theater, just click on the theater name.

Yahoo! oneSearch on Yahoo!’s Mobile Web site has sponsored search results and display advertisements built into the experience, further extending the reach of Yahoo!’s advertising services to the mobile environment and enabling advertisers to reach consumers on their mobile devices across major mobile operators. Consumers can click on an ad to go to the advertisers’ mobile web site or a landing page to get more information about the advertisers’ offerings, including the ability to call the advertiser.

Yahoo! oneSearch will roll out in additional country and language versions over the coming months. For additional information on Yahoo! oneSearch please visit http://mobile.yahoo.com/mobileweb/onesearch. To try Yahoo! oneSearch on your mobile phone open your browser and type in m.yahoo.com.

Press Release: Yahoo! Reinvents Search for the Mobile Web (MobileBurn)

technorati tags: , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Mobile Marketing – Press Release : Top Brands choose Blyk for Mobile Advertising

mars 27, 2007

CANNES, France, March 26, 2007 – Major brands, including Buena Vista, Coca-Cola, I-play Mobile Gaming, L’Oreal Paris, StepStone and Yell.com mobile have confirmed that they will be among the first advertisers to use the Blyk network when it launches in the UK this summer.

Blyk is the first pan-European ad-funded mobile network. The medium offers 16-24 year-olds free mobile phone calls and texts in return for receiving advertising to their mobile handsets.

Blyk will work closely with this diverse group of advertisers to pioneer usage of its creative ad formats and sophisticated profiling system. The member profiling enables brands to build a dialogue with a highly relevant group of young consumers who welcome the interaction and information. The impact of the campaigns can then be tracked in real time, allowing advertisers to view, assess and adjust their activity accordingly.

Lee Jury, Executive Director of Buena Vista International, said; “We are
delighted to be working with Blyk, to ensure we can communicate relevant releases to selected demographics through this highly targeted, unique, measurable and personal channel.”

I-play Mobile Gaming CEO, David Gosen, said; “Blyk provides visibility on who and when people are playing mobile games, information which the industry has been sorely in need of. CRM is a basic business principle to driving revenues and building loyalty and we haven’t been able to put this in place until we have access to real data on what our customers are doing. Now, thanks to Blyk’s offering, we can start to have some transparency on this issue.”

”We are extremely pleased to be working with some of the most forward-thinking brands who value the direct access and accountability that Blyk provides. The diversity of brands reflects the broad range of advertising opportunities through the Blyk network.” said Jonathan MacDonald, UK Sales Director.

About Blyk
Blyk is a pan-European free mobile operator for young people, funded by advertising. For advertisers, Blyk is an innovative mobile media channel offering direct engagement with a young audience with real time feedback. Blyk was co-founded in 2006 by Pekka Ala-Pietilä and Antti Öhrling and has offices in Helsinki, Finland and London, UK. Blyk is launching first in the UK market in mid-2007, with other markets to follow.

For more information, visit about.blyk.com.

» PressBlog – Blyk

technorati tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Mobile Marketing : La publicité mobile explose au Japon

mars 16, 2007

Avec plus de 100 millions de téléphones portables en circulation dont 82% avec accès à internet, le Japon est non seulement le paradis du mobile mais également un formidable laboratoire des nouveaux usages.

A l’occasion de la Mobile Marketing Conference 2007 organisée à Paris jeudi dernier par l’agence Jap’Presse et InnovAsia Research, Takeya Takafuji, président de la Mobile Marketing Solution Association japonais, a indiqué au JDnet quelques chiffres sur la publicité mobile dans son pays.

Selon ses estimations, le marché de la publicité sur mobile a atteint 650 millions d’euros en 2006, essentiellement tiré par l’engouement des mobinautes japonais pour les sites indépendants, absents des portails des opérateurs et par définition exclus de leur système de reversement.

La combinaison du haut débit (70% des connexions) et des forfaits illimités devrait encore accélérer la consommation média des mobinautes japonais. Selon la Mobile Marketing Solution Association japonais, le marché pourrait dépasser les 2 milliards d’euros dès 2011, de quoi aiguiser les appétits de grands noms du Web comme Yahoo ou Google, qui multiplient déjà les accords dans l’archipel.

La publicité mobile explose au Japon par Neteco.com

technorati tags: , , , , , , , , , , , , , , , ,

Mobile Marketing – Press Release : Accenture Acquires Digiplug SAS

mars 15, 2007

Accenture Acquires Digiplug SAS, to Serve the Media, Entertainment and Communications Industries.

Digiplug, SAS was recently acquired by Accenture the global management consulting, technology services and outsourcing company. Accenture is a leading provider of digital media solutions to both content creators and distributors.

The acquisition of Digiplug is the first step in a larger effort to further strengthen and build Accenture Digital Media Services to provide a market-leading, comprehensive suite of digital content services that are scalable globally. By adding Digiplug’s expertise to its already robust set of digital media services, Accenture gains the capabilities to help companies that produce and distribute rich media content to optimise how they store, manufacture, distribute, track and exploit digital content while providing a consistent and personalized consumer experience.

These new services will help our clients stay ahead of the explosive demand for digital content and services. Industry analysts have predicted that mobile content the mobile content and services industry will grow by almost 70 percent over the next five years to more than $150 billion.

——

Le cabinet de conseil en management rachète la société française Digiplug (filiale du groupe japonais Faith), spécialisée dans la distribution de contenus (sonneries, logos et vidéos) sur téléphone mobile. Créée en 1998, elle affiche Warner, Universal, Sony BMG France et Proximus (opérateur mobile du groupe belge Belgacom) parmi ses clients.

Ce rachat coïncide avec la création de « Accenture Digital Media Services », une division qui sera chargée de fournir un service de distribution de contenus dématérialisés.

For more information go to www.accenture.com/digiplug

Digiplug News Releases Center

technorati tags: , , , , , , , , , , , , , ,

Mobile Marketing – Press Release : MAXIM’s ‘Monkey’ Mag Promoted By Bluetooth

novembre 15, 2006

London, UK- November 13, 2006, Qwikker (www.qwikker.com), the leading provider of user-driven, on-location mobile content distribution today revealed that Dennis Publishing, home of Maxim men’s magazine, are using the Qwikker Pub Network to deliver a mobile video clip that consumers can download for free via Bluetooth during the launch month of the world’s first web-based weekly men’s lifestyle magazine ‘Monkey’.

In 450 pub venues across the UK, enabled with the Qwikker system, brands can deliver content-based marketing campaigns directly to consumers’ mobile phones at no cost to the end user. In the case of Monkey magazine, customers can opt-in to download the humorous 20 second ‘Keepy Uppy’ viral video clip that is a central element of Monkey‘s four week launch marketing campaign.

“This new media channel enables brands to connect to a targeted audience and to directly measure the impact of their marketing campaigns. Furthermore the message is no longer fleeting- the content resides on the end-users’ phone for later viewing and sharing with friends, until deleted at will.” said James Martin, European Director, Qwikker.

Qwikker goes beyond traditional, impression-based, out-of-home advertising methods by giving brands the capability to measure the response rates and acceptance of content-driven marketing in exact detail.

In addition to the delivery of single media files and content items, Qwikker allows brands to deliver mobile channels, which are collections of user-selectable content, interactive information, and clickable links for users to respond directly to brands at any later time via their phone.

Content can consist of video clips (such as in the case of Monkey), games, Java apps, MP3s (used at the Virgin Mobile V-Festival and the recent Robbie Williams tour), ringtones, images, mobile coupons, and links to outside internet sites.

Qwikker Press Release

technorati tags: , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Mobile Marketing – Press release : Proximity-based targeted mobile content gets fingers clicking at Virgin Mobile V-Festival

novembre 14, 2006

London, UK November, 6th 2006, Qwikker (www.qwikker.com), the leading provider of user-driven, on-location mobile content distribution, revealed today the results of its service installed at this years’ Virgin Mobile V-Festival. The results confirm that Bluetooth and the proximity-based model of distributing mobile content is a big hit with mobile consumers.

Qwikker’s service enables consumers to ‘connect and select’ mobile content at the point of interest through a non-intrusive, branded channel based system. Qwikker’s service takes advantage of Bluetooth to deliver rich content without network data charges.

The Virgin Mobile V-Festival is one of the most popular events of the music festival season with top-line acts performing across two festival sites in the UK. Innovation and consumer value are synonymous with the Virgin brand, and with this in mind Virgin Mobile turned to Qwikker to help festival goers connect with exclusive mobile content – through a dedicated Bluetooth downloadable Virgin Bites mobile channel.

Consumers who downloaded Qwikker’s Virgin Bites mobile channel were given a menu of content enabling them to browse, and then download music-related content of interest to them. Critically the Virgin content channel remains on the consumers’ handset, which is updateable over-the-air (OTA) – further extending the brand relationship.

Based at the Chelmsford Virgin Mobile V-Festival venue, Qwikker integrated its Bluetooth mobile content system to provide coverage across the entire festival site. Visual displays encouraged concertgoers to turn on their Bluetooth connection, who were then asked, on their phone screen, if they wanted to download the Virgin Bites mobile channel. The content, which was free of charge, included ring tones and videos from Morrisey, Kasabian and The Young Knives, as well as an exclusive video film trailer of Little Miss Sunshine.

Steve Rogan, Head of Sponsorship at Virgin Mobile, said “At Virgin Mobile we are always looking at ways to enhance our customers’ experience. By enabling the exclusive download of a choice of mobile content at the Virgin Mobile V-Festival, we ensured that customers could get really close to the bands interactively. The music and the fans are the most important thing after all. Qwikker’s service was well received and added real value to the overall festival experience”.

James Martin, European director of Qwikker, commented on the V-Festival’s success: “As the figures demonstrate, consumers are very receptive to mobile content delivered via Bluetooth when it’s relevant and they are given choice. Virgin and other leading brands recognise the opportunity to connect and interact with consumers in a targeted, contextual environment.”

Who downloaded what mobile content at the Virgin Mobile V-Festival:
In total, 12,410 festival goers downloaded Qwikker’s Virgin Bites mobile content channel enabling them to browse and download additional exclusive content items, setting a new bar for user-driven mobile content consumption..

– 34 % – The Kasabian ‘Empire’ video was the most downloaded mobile content
– 18 % – Morrisey’s ‘in the future when alls well’ video was the second most popular download
– 13 % – downloaded the Young Knives video and ringtone
– 12 % – downloaded the Morrisey ‘in the future when alls well’ ringtone
– 7 % – downloaded a RedBull video and – 5 % the Little Miss Sunshine video

About Qwikker
Specialists in proximity marketing services and content distribution, Qwikker provides a direct-to-mobile network of interactive service points across Europe and the US. Combining Qwikker’s Bluetooth technology with traditional physical advertising, brands can extend their relationship with consumers by offering a selection of desirable content (either free or premium), which can be downloaded onto mobile phones. Content can be anything from video clips, games, MP3s and ringtones, to artwork, mobile coupons, and links to WAP sites or phone numbers.

Qwikker Channels is a customized java application, which enables consumers to browse menus of content without having to use a data connection, and then download content and information via Bluetooth, WAP and SMS connectivity. The Qwikker, application and the content channels within it can be distributed from location-to-phone and then forwarded by consumers, phone-to-phone, giving brands the opportunity to leverage the power of peer-to-peer content sharing.

Qwikker maintains the largest direct-to-mobile location content network in the world, with over 650 Bluetooth enabled service points across the UK in pubs, clubs, concerts, festivals, cinemas, public spaces and the London Underground. Fast and easy to install, Qwikker’s portable service points can also be deployed for one-time or seasonal events. Brands which have leveraged the Qwikker network include Yahoo!, Channel 4, EA Games, Universal Music, 20th Century Fox, Robbie Williams/ ie: music, Nokia and Universal Pictures.

Backed by Sequoia Capital and Enterprise Partners Venture Capital, Qwikker has offices in San Francisco and London. www.qwikker.com

technorati tags: , , , , , , , , , , , , , , ,

Musique sur mobile : SFR casse ses prix

octobre 24, 2006

L’opérateur mobile divise par deux ses tarifs pour pousser ses abonnés au téléchargement.

ET SI c’était le prix ? Face à la faiblesse de ses ventes de musique sur téléphone mobile, l’opérateur SFR a décidé de prendre le taureau par les cornes en divisant par deux ses tarifs. À partir du 7 novembre, le prix du téléchargement d’un titre à l’unité passera de 1,99 euro à 0,99 euro aussi bien à partir des mobiles que sur la plateforme Web de vente de musique. Ce réajustement marketing positionne désormais l’opérateur de téléphonie mobile sur un pied d’égalité avec iTunes, le site de téléchargement d’Apple. SFR va également proposer de télécharger l’album entier d’un artiste, soit 15 titres, pour 9,90 euros.

L’objectif de cette baisse des prix est d’« accélérer la pratique du téléchargement de musique sur les mobiles », indique-t-on chez SFR. En décembre, par la voix de Jean-Marc Tasseto, son directeur général adjoint, l’opérateur avait annoncé avoir écoulé 340 000 titres. Depuis, les résultats stagnent. Sur son service de vente de musique, SFR revendique « 350 000 achats par mois », mais veut atteindre « un million en 2007 et la place de leader devant iTunes ». Le succès n’est donc pas au rendez-vous, malgré les nombreuses opérations de communication et de promotion. Un exemple : SFR propose actuellement à tout nouvel abonné 3G la possibilité de télécharger gracieusement dix titres.

Un modèle économique encore fragile

Cette baisse de prix consentie est donc un pari lourd de conséquence. D’autant que les modèles économiques concernant la vente de musique numérisée sur les réseaux demeurent fragiles. La marge dégagée est au mieux minime, au pire inexistante sur ces plates-formes. Apple, qui bénéficie pourtant du leadership mondial en la matière, gagne essentiellement de l’argent sur la vente de son baladeur numérique, l’iPod.

Difficile dans ces conditions pour SFR de tirer son épingle du jeu. D’autant que l’opérateur n’a pas demandé aux maisons de disques de baisser leurs prix de gros sur la musique. « On ne baisse pas la rémunération des ayants droit, souligne Jean-Marc Tasseto, il s’agit d’un réajustement unilatéral des tarifs ». Un sacrifice rendu nécessaire pour décider les clients SFR à adopter un téléphone 3G.

Musique sur mobile : SFR casse ses prix

technorati tags: , , , , , , , , , , , ,

Marketing Mobile : NRJ Mobile lance le téléphone portefeuille avec le CIC-Crédit Mutuel Mobilité

octobre 23, 2006

Les fonctionnalités du téléphone portable ne cessent de se multiplier. Après les transactions d’argent par SMS proposées par la Caisse d’Epargne, l’opérateur virtuel NRJ Mobile et le Crédit Mutuel viennent d’annoncer le lancement pour la fin novembre d’un système de paiement par mobile.

Le projet a été mené par sept entreprises : le CIC-Crédit Mutuel, NRJ Mobile, Mastercard, Gemalto, InsideContactless, Sagem Communication et Sagem Monétel. Le Crédit Mutuel, actionnaire du MVNO, a financé en grande partie ce nouveau système de paiement.

Pendant 6 mois, et uniquement à Strasbourg, 200 clients tests disposeront d’un combiné équipé d’une puce sans contact-NFC (Near Field Communication) et d’une carte SIM intégrant une application de paiement développée par Eurocard / Mastercard. Ce téléphone-carte de paiement pourra être utilisé chez une cinquantaine de commerçants.

Pour payer avec son téléphone, c’est très simple : il suffira au client de présenter son téléphone devant une borne dédiée fournie également par Sagem et de composer son code confidentiel pour valider la transaction. Une nouvelle présentation de son téléphone devant la borne confirme alors le montant et la validité de la transaction effectuée.

Ce service, mis à part le fait que le téléphone n’entre pas en contact avec la borne, est identique au paiement par carte bancaire. Selon la banque, il s’annonce comme particulièrement efficace en matière de sécurité. En effet, l’application, qui répond au standard EMV (Europay, Mastercard, Visa), est inviolable si l’on ne connaît pas le code secret, aucun chiffre n’étant visible sur la carte SIM.

Si l’expérience est un succès, elle pourrait être généralisée pour 2009. Des sociétés comme UGC se montrent même déjà intéressées. Selon Nicolas Guilbert, directeur marketing chez NRJ Mobile, le service, qui « transmet le paiement en quelques dixièmes de secondes », permet de réduire « considérablement les files d’attente traditionnellement longues dans les cinémas de l’enseigne ».

Les responsables du projet se montrent néanmoins prudents, l’échec du porte-monnaie virtuel Monéo ayant marqué les esprits des éventuels investisseurs. A cet effet, le porte-parole du groupe bancaire a annoncé que « cette période d’expérimentation permettra d’analyser le comportement des clients et de prendre en compte les besoins des commerçants pour un futur déploiement massif ». Quoiqu’il en soit, un portable qui ne sert qu’à téléphoner pourrait vite devenir ringard ! Gare aux distraits qui égareraient leur nouveau portefeuille…

NRJ Mobile lance le téléphone portefeuille avec le CIC-Crédit Mutuel Mobilité – Atelier.fr

technorati tags: , , , , , , , , , , , , ,

Mobile Marketing – Press Release: Nokia launches WidSets

octobre 20, 2006

Nokia launches WidSets, boosting Web 2.0 services on mobile phones

October 03, 2006
Espoo, Finland – Nokia today announced WidSets, a phone manufacturer-independent Web 2.0 service, that automatically multicasts preferred RSS feeds and user-generated content. With WidSets, Nokia highlights the power behind the evolution of Web 2.0 – the people, the content they produce and the social networks dynamics, facilitating how mobility enhances Web 2.0’s use and enjoyment.

« Immediate access to information is expected by people today, thus we wanted to make it easy for everybody, from an individual blogger to a web service provider, to automatically have mobile access to website content, » said Dieter May, Vice President and Head of Nokia Emerging Business Unit. « We also believe WidSets will be attractive to new users who are not so familiar with Web 2.0. The easiest way to get started is to visit the WidSets website at www.widsets.com, create an account, browse the Library, and start exploring the service. »

WidSets allows users to build a Content Library, freely choosing from RSS feeds to blog posts to photo uploading sites that are multicasted to any new generation Java(TM) enabled mobile devices. WidSets keeps such content updated and forms a symbiotic relationship with the web, enabling both mediums to work as one.

WidSets is mobile phone browser-independent and comes to market with a vast array of features that truly put the user in the driving seat. Widsets Templates allow users to include their own websites or blogs, for their own private use or that of others they choose. Collaborative filtering allows the community to enrich the Widsets Library by providing suggestions for new content that a user did not know about. The WidSets User Interface uses a process of « choose and set » that makes Widsets operative within seconds. Best of all, signing up to WidSets is free of charge and using WidSets is optimised for minimal data consumption.

« We wanted WidSets to be fun to use, so we based the user interface on great-looking and dynamic mini-applications called widgets that automatically receive updates from websites that people normally visit several times a day, » continues Dieter May. « Whenever the information on a community, blog, or news service is updated, the widget notifies the user about it, so that the information can be viewed right away, regardless of where the user is located. And if users can’t find their favorite internet service on WidSets, they can easily create and publish widgets themselves, and share the content with others. »

WidSets is about broadening media reach to mobile phones, including content and its community affinity. WidSets simply connects people to what they enjoy the most.

Press Release: Nokia launches WidSets

technorati tags: , , , , , , , , , , ,

Wireless: Mobile marketing in an ink blot

octobre 19, 2006

The twentysomething with the ponytail races down the steps to the platform to find that she has just missed her subway and will have to wait seven minutes for the next one.

She is unperturbed about the unexpected delay. She pulls out her cellphone, snaps a picture of a corner of the movie poster on the other side of the tracks and, a few seconds later, she has a list of show times at neighborhood theaters on her handset as well as a review of the film. With one more click, she can watch the trailer and buy tickets.

In Japan, this scene is so common as to border on the banal, and the technology that makes it possible, QR codes, is so widespread that it is employed in dozens of retail industries. In Europe and North America, a handful of imitators are looking to the QR model to try to give « point and click » a whole new meaning outside Asia.

QR, or quick response, codes are a similar to bar codes except they are square, look a bit like an ink blot and contain much more information. In Japan and South Korea, QR codes are used to link directly to a Web site, as in the case of the subway poster, saving the user the need to type an address on the tiny keypad of the phone. As marketers seek an edge on competitors, QR codes are appearing practically everywhere in Japan.

« Somebody can go to the meat section of some supermarkets in Japan and use a QR code to find out what the cow ate, where it came from and where it was processed, » said Junn Chanoki, the Tokyo-based head of food and agribusiness research for Rabobank, a Dutch investment bank. « Ninety percent of Japanese have a mobile phone, and most phones are connected to the Internet, so the number of potential users is enormous. »

QR codes are now popping up on Japanese business cards, allowing somebody to snap a picture with a cellphone and save the bother of entering a new contact’s information. Last month, McDonald’s began putting the codes directly on food packaging so that Japanese diners could get nutrition information instantly.

Denso Wave, a Japanese electronics company, created QR codes in 1994 to track car parts, employing hand-held devices that are still in use. Although it patented the process, the company allowed anybody to create QR codes without having to pay a licensing fee. That helped the technology take off.

But that by itself would not have been enough to guarantee the code’s ubiquity, said Daniel Scuka, the editor of Wireless Watch Japan, an online publication.

« QR codes have been a great success in Japan because phone carriers confronted this in a systemic way, with all of them using the same technology, » he said – a potential lesson for carriers in Europe and the United States.

When QR codes first came into use about five years ago, software had to be downloaded onto phones that allowed the handset to decipher the code once it had been photographed. Now, most phones sold in Japan have the software built in, or it can be downloaded directly to the handset.

« The power of QR is that it is easy to use and potentially turns anything into a direct connection between advertiser and client, » said Kent Wertime, the Bangkok-based president for the Asian operations of OgilvyOne, a digital and direct marketing agency.

While QR codes have had success in Japan and South Korea, they have not made the leap to the rest of Asia, Europe and North America. MobileTag, developed by the French company Abaxia, and ShotCode, created by a Swedish-Dutch start-up called OP3, are similar to QR codes and could be the early favorites to grab market share outside Asia, should the technology catch on.

Wireless: Mobile marketing in an ink blot – Technology – International Herald Tribune

technorati tags: , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Marketing Mobile : Quand le téléphone mobile remplace la carte orange et évite d’attendre aux guichets

octobre 19, 2006

La RATP et la SNCF lancent avec Bouygues Telecom l’expérimentation des cartes orange sur téléphone.

A PARTIR du mois prochain, une poignée d’usagers du métro parisien débuteront une expérimentation originale : ils pourront passer les portillons avec leur téléphone portable, en l’utilisant comme un passe Navigo. Et recharger leur abonnement directement de chez eux via leur mobile. Depuis plusieurs mois, la RATP et la SNCF travaillent sur ce projet avec Bouygues Telecom et commenceront en novembre les tests en grandeur réelle. « Une centaine de voyageurs sont en cours de sélection, pour composer un panel représentatif des passagers de l’Île-de-France », explique Patrick Vautier, directeur marketing de la RATP. Ces voyageurs utiliseront un nouveau type de téléphone, muni d’une puce sans contact, fabriqué par le français Sagem et le japonais Nec. Ce test devrait durer jusqu’au début de l’année prochaine.

De telles expérimentations réservent parfois des surprises. « Au Japon, lors des tests, on s’est rendu compte que les consommateurs tapaient violemment leur téléphone sur la borne au lieu de la passer dessus ! », raconte Laurent Herbillon, directeur du développement des nouveaux services chez Bouygues Telecom.

Ce service sera disponible pour le grand public au plus tôt fin 2007, début 2008. Tout dépend de la vitesse à laquelle les fabricants pourront produire ces nouveaux portables à un prix raisonnable. Car des adaptations par rapport à un mobile classique sont nécessaires. Il faut par exemple que le système fonctionne même quand la batterie du téléphone est vide, ne serait-ce que pour ne pas rester coincé dans une station de métro ! Au sein de l’association française des opérateurs mobiles (Afom), Orange, SFR et Bouygues Telecom ont d’ailleurs publié la semaine dernière un livre blanc à l’adresse des fabricants de portables sur le schéma technique qu’ils préconisent pour les mobiles sans contact, grand marché de demain.

Pour le consommateur, il faudra changer de téléphone mobile et acheter un modèle muni d’une puce sans contact. Celui-ci ne sera ni plus gros, ni plus lourd, et rapidement au même prix que les terminaux d’aujourd’hui car les opérateurs visent un marché de masse. Autre sujet : pour bénéficier de ce service dans les transports en commun, faudra-t-il en plus payer un abonnement mensuel, ou reverser quelques centimes sur chaque transaction ? Il est encore trop tôt pour le dire.

La tendance du « sans-contact »

Bouygues Telecom et les transporteurs franciliens vont également tester de nouveaux services, visant à faciliter le transport, au-delà de la simple dématérialisation de la carte orange. « Le téléphone peut reconnaître à quelle station de métro vous êtes et vous demander si vous connaissez le quartier ou si vous souhaitez obtenir un plan », explique Laurent Herbillon.

L’expérimentation lancée par la RATP avec Bouygues Telecom est le signe précurseur d’une tendance de fond. Tous les opérateurs mobiles réfléchissent aux technologies sans contacts, qui permettront bientôt au téléphone mobile de remplacer non seulement la carte de transport, mais toutes les cartes qui encombrent nos portefeuilles : carte bancaire, cartes de fidélité, badge de sécurité, ticket de parking ou de spectacle.

C’est déjà le cas au Japon. Grâce au téléphone Felica de Sony, les Japonais peuvent emprunter les transports à Tokyo. Mais aussi régler leurs achats, payer le taxi à Yokohama, prendre l’avion sur les lignes intérieures et passer les portillons de leur entreprise.

Quand le téléphone mobile remplace la carte orange et évite d’attendre aux guichets

technorati tags: , , , , , , , , , , , , , , , ,

Marketing Mobile : Economie Matin se lance dans le Mobile Tag et devient le premier journal interactif d’Europe

octobre 18, 2006

Depuis septembre, Economie Matin propose à ses lecteurs le premier journal interactif en partenariat avec Watisit, département Marketing Mobile de Publicis Dialog, et Mobiletag, société filiale d’Abaxia spécialiste des solutions d’informatique mobile professionnelles.

Des tags 2D autrement baptisés Mobiletag ®, placés dans les articles, permettent d’accéder à des services depuis son téléphone mobile. Le premier d’entre eux est l’envoi de l’article associé au tag à un collègue, un ami, d’un simple clic sur son téléphone mobile, pour le coût d’un simple SMS non surtaxé. Le tag associé à la rubrique Conso CultureCoach permet en outre de découvrir directement sur son mobile les prix sur PriceMinister.com des CD et DVD recommandés.

Dans un proche avenir, Economie Matin proposera à ses lecteurs d’autres contenus interactifs, comme par exemple des contenus associés à l’article principal publié dans le journal, mais aussi, des interviews audio en streaming, ou encore des reportages vidéo. La diffusion d’animations interactives, mais aussi l’accés à des services comme le calcul d’un emprunt immobilier, le portefeuille boursier, le cours d’une action toujours depuis son mobile, seront possibles. La encore d’un simple clic sur son téléphone, en passant l’appareil au dessus d’un tag interactif ! Ces tags peuvent également être insérés dans les publicités pour accéder à des informations ou des services complémentaires, toujours depuis son mobile.

Ces mobile tags sont conçus pour être capturés via l’appareil photo d’un téléphone mobile avec une application gratuite développée par Mobiletag et, une fois « scannés », donnent accès à un service ou un contenu multimédia, sans que l’utilisateur ait besoin de saisir manuellement l’URL du site concerné.

Pour Domenico Surace CEO de Mobiletag
« Cette opération, première en Europe, est destinée à vulgariser l’usage des tags qui font un tabac au Japon, devançant même les SMS. »

Pour Jean-Baptiste Giraud, Président Directeur d’Economie Matin,
« Les tags permettent d’accéder à de nouveaux contenus en association avec le magazine Economie Matin sans effort, d’un simple clic. C’est l’avenir de la convergence papier Internet en situation de mobilité. »

Pour Georges de la Ville Baugé, Directeur Associé de Watisit,
« Les annonceurs comme Société Générale, Sony BMG, Pages Jaunes, Meetic, Euronews commencent à utiliser les technologies permettant une interactivité avec les prospects, une voie montante : accès à un portail mobile de contenu, prise de contact, de rendez vous, envoi de documentation. C’est l’avenir de la publicité, presse, mais aussi en affichage ».

PRMinds – ECONOMIE MATIN SE LANCE DANS LE MOBILE TAG ET DEVIENT LE PREMIER JOURNAL INTERACTIF D’EUROPE

technorati tags: , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Marketing Mobile : La Caisse d’Epargne lance Movo, un service de transfert d’argent par SMS

octobre 18, 2006

La Caisse d’Epargne lance Movo, un service de transfert d’argent directement par SMS depuis un téléphone mobile. Ce nouveau service, totalement indépendant des opérateurs mobiles, permet d’effectuer des transferts d’un compte bancaire à un autre.

Son principe est simple. L’émetteur du transfert doit d’abord envoyer un SMS à la plate-forme de gestion du compte comportant son identifiant, le code de sécurité au dos de sa carte bancaire, le montant à envoyer et le numéro de mobile du destinataire du transfert. Ce dernier reçoit un SMS confirmant le paiement s’il est déjà inscrit à Movo ou l’invitant à se connecter au site Movo pour saisir son identité bancaire. Enfin, l’émetteur du transfert reçoit un dernier SMS confirmant le transfert.

Avec Movo, il est possible d’effectuer des paiements de 1 à 150 euros sans dépasser 1000 euros par an. Le service est gratuit pour le destinataire du transfert. Il est facturé 6 euros par an à l’émetteur. Le coût d’un transfert revient à 50 centimes d’euros.

Si l’envoi de paiement est réservé, pour l’instant, aux clients de la banque, tout possesseur d’un compte courant détenteur d’une carte bancaire peut en être bénéficiaire. L’identification, l’authentification et la sécurisation du service reposent sur les systèmes SP Plus et Id-tronic, solutions développées par GCE Newtec, filiale du groupe Caisse d’Epargne.

Bientôt concurrent de PayPal

D’après une étude réalisée en juillet 2006 par la société d’études marketing Data Nova pour la Caisse d’Epargne, plus de deux millions de personnes seraient prêtes à utiliser le téléphone pour réaliser des paiements et 62% de ses clients estimeraient la solution « pratique et rapide ».

Le service Movo est proposé via SMS pour l’heure, il devrait bientôt s’étendre à l’Audiotel, au Wap, à l’i-Mode et à l’e-mail. Movo est proposé quelques mois seulement après le lancement de la version Wap de PayPal, l’outil de paiement électronique par courrier électronique d’eBay. La concurrence pourrait venir également des opérateurs mobiles qui testent depuis plusieurs années des outils de paiements mobiles.

Actualité — vnunet.fr — La Caisse d’Epargne lance Movo, un service de transfert d’argent par SMS

technorati tags: , , , , , , , , , , , , ,

Mobile Marketing | Prudential: Apple to release two iPhone models, one with WiFi

octobre 17, 2006

Apple Computer plans to introduce two iPod-based cell phone models in the first quarter of 2007 that it will initially manufacture in limited quantities, says one analyst.

In a research note released to clients on Monday, Prudential Equity Group analyst Jesse Tortora said his checks indicate that one model will be a smart phone, including integrated keyboard, video and music capability, while the other model will be a slimmer phone with just music functionality.

The analyst, who remained mum on his sources, said at least one of the models will include WiFi wireless capabilities.

« Although these phones represent significant upside earnings potential for the company, there are some concerns regarding market acceptance and battery life, given the number of functions included in the phones, » he wrote. « Our checks indicate that Apple will produce these phones in limited quantities initially as a market test vehicle. »

For Apple’s fourth fiscal quarter ended September, Tortora expects the Cupertino, Calif.-based company to post some upside to street estimates, driven primarily by Mac sales strength and favorable component cost declines. He’s modeling revenue of $4.8 billion and earnings-per-share of $0.55, ahead of consensus estimates of $4.7 billion and $0.51.

« While we expect Mac momentum to continue in the [December quarter] (forecasting 1.9 million units), we are more cautious on the outlook for iPod sales and on Apple’s overall margin prospects, » the analyst wrote.

While Tortora said checks indicate Apple is preparing its ODM partners for production orders of as many as 21 million iPod units during the December holiday quarter, he said other checks suggest that iPod unit shipments will come in closer to 16 million units for the quarter.

« Moreover, while our checks indicate that production of Apple’s new wide screen video iPod will begin in the [December quarter], we do not expect the product to be released until early next year, » he continued. « All told, we would not be surprised to see Apple scale down ODM production plans as the quarter moves on, and think that iPod sales could fall short of investor expectations. »

Tortora, who maintains a Neutral rating and $74 price target on shares of Apple, recommended that investors remain on the sidelines until he gets « better visibility into the competitive dynamics of the media player space » and its new product ramps.

AppleInsider | Prudential: Apple to release two iPhone models, one with WiFi

technorati tags: , , , , , , , , , , , , ,