Archive for the ‘Streamingvideo’ Category

Nokia – Press Release : Nokia N77 multimedia computer starts shipping – Live TV in your pocket / Mobile Marketing

juin 19, 2007

Espoo, Finland – Finland is the first to experience optimized mobile TV with the Nokia N77 multimedia computer. Later this month also Vietnam and India will start shipments of the Nokia N77. Consumers will now be able to keep up to date with news and sports and enjoy their favorite TV shows live on the move. The affordable Nokia N77 comes in a stylish and pocketable form factor with complete Nokia Nseries functionalities.

« The Nokia N77 takes TV out of the living room, » said Jonas Geust, head of Nokia Nseries Players Category, Multimedia, Nokia. « The wide 2.4″ flat screen and high quality stereo sound makes it the ideal personal mobile device for enjoying TV programs on the go. »

The dedicated TV key on the Nokia N77 gives users direct access to a world of TV programs. It even remembers the last channel viewed when switched off the TV. Viewers can also set reminders to alert when a program is starting and access it at the push of a button.

The Nokia N77 also offers the advantage of 30 second replay and live TV watching continues after the replay clip. Through the Program Guide in the mobile TV application viewers can see program information up to seven days, browse TV channels, purchase new channels if desired and select the TV program they are interested in.

With practically all the features people would expect from a true Nokia Nseries multimedia computer, including MP3 player, 2 megapixel camera (1600 x 1200 pixels), web browsing, email access, calendar and to-do lists, the Nokia N77 is much more than just live TV and entertainment – it’s the key to an entire world of multimedia computing.

The Nokia N77 is based on S60 3rd Edition software on Symbian OS and is offered in markets where commercial mobile TV services based on DVB-H technology are available.

A full list of Nokia N77 features is available at www.nseries.com/n77
Product photos are available at www.nokia.com/press/photos
For more information on mobile TV, visit www.nokia.com/mobiletv

Nokia – ShowPressRelease

technorati tags: , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Publicités

Mobile Marketing : NBC to offer on-demand mobile television service

mars 20, 2007

NEW YORK (Reuters) – NBC Universal said on it would let viewers buy full-length, prime-time television shows such as « The Office » and « Heroes » on-demand to play on mobile phones, a first for the United States.

The decision is the latest effort by media and wireless companies to entice consumers to watch video on their phones. The strategy aims to expand viewership outside the home and boost revenue for service providers beyond charging for phone calls.

NBC’s new service will be delivered through privately-held MobiTV, allowing viewers to stream full episodes of top-rated shows starting at $1.99 for a 24-hour period after the show airs. But prices will also depend on how much wireless service providers want to charge.

The service is expected to be available in the second quarter of 2007 and follows Verizon Wireless launch of live TV services in several U.S. markets from a network built by Qualcomm Inc.’s (Nasdaq:QCOM – news) MediaFlo USA unit.

MobiTV started streaming video to phones in 2003 and now has more than 2 million subscribers to its service in the United Kingdom, as well as North and South America.

« Everybody’s going to do this eventually, » said Outlook4Mobility analyst Andy Seybold, referring to other media and wireless companies.

Apple Inc.’s (Nasdaq:AAPL – news) portable iPod video player already shows full-length TV programs, but customers have to first download the program from their computer. Its iPhone, which arrives in stores in June combines a media-playing iPod with a wireless connection.

MobiTV customers will be able to decide to buy a show and watch it on the go. They will not be able to store the show on their cell phone, at least initially, and only some phones will enable viewers to pause a show and resume viewing later on, said Jeff Bartee, vice president of programming at MobiTV.

Analysts said the ability to pause a show would be crucial to enticing mobile phone customers to on-demand purchases.

« I don’t believe anybody’s going to watch an hour-long show all at once, » said Seybold.

The service will not have the same picture quality as regular TV, but MobiTV said the difference would be imperceptible on small phone screens.

MobiTV and NBC did not say which operators would offer their service. For $9.99 a month, MobiTV streams TV shows to the phones of Cingular, now being rebranded as AT&T Inc. (NYSE:T – news), Sprint Nextel Corp. (NYSE:S – news), and Alltel Corp. (NYSE:AT – news).

Representatives for the wireless carriers were not immediately available for comment.

Verizon Wireless spokesman Jeffrey Nelson said the company does not have plans to sign up MobiTV, but would not comment on whether any on-demand services were in the works.

Verizon Wireless is owned by Verizon Communications (NYSE:VZ – news) and Vodafone Group Plc (VOD.L). NBC is majority-owned by General Electric Co. (NYSE:GE – news) , while Vivendi (VIV.PA) also retains a stake.

NBC to offer on-demand mobile television service – Yahoo! News

technorati tags: , , , , , , , , , , , , ,

Mobile Marketing : Pamela Anderson for Virgin Mobile

décembre 12, 2006


The new Virgin Mobile Advertising … for Pamela Anderson’s Fans 😉

technorati tags: , , , , , , , , , , , , ,

Marketing Mobile : Le gouvernement veut généraliser la télévision sur téléphone mobile

décembre 6, 2006

D’ici à la fin de 2007, les parisiens pourront peut-être regarder la télévision sur leur téléphone mobile dans le métro. François Loos, ministre délégué à l’industrie, devait participer, mercredi 6 décembre, à la première démonstration de télévision mobile personnelle dans une rame entre les stations Assemblée nationale et Concorde. Le 8 novembre, Renaud Donnedieu de Vabres, ministre de la culture avait lui aussi pu regarder la télévision sur un mobile dans les couloirs de la station Concorde.

Pour réaliser ce test, la RATP, l’ensemble des chaînes de télévision et les opérateurs de télécommunications se sont associés avec TDF, principal diffuseur de télévision. Celui-ci a obtenu du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) une autorisation temporaire d’utilisation de fréquence pour expérimenter la couverture du métro.

En France, la télévision sur mobile existe déjà sur les réseaux haut débit des opérateurs de télécommunications (technologie dite 3G ou UMTS). Pour l’instant, seulement 3,4 millions de Français sont équipés d’un mobile permettant de recevoir ce service et seulement 1 million est actif.

Regarder la télévision sur le réseau UMTS est non seulement coûteux, puisqu’un canal est réservé pour chaque abonné, mais le système saturerait également rapidement si tous les abonnés au téléphone mobile se mettaient à regarder la télévision en même temps. Enfin, la qualité de l’image n’est pas toujours au rendez-vous.

Pour résoudre ces problèmes, une des solutions est la télévision hertzienne en mode « broadcast », c’est-à-dire en continu et en direct. Un tel système permettrait de regarder la télévision, comme chez soi, à n’importe quelle heure et surtout n’importe où.

Des expérimentations ont été lancées par les trois opérateurs, Orange, SFR et Bouygues Telecom. Selon les premiers résultats, les clients « cobayes » regardent la télévision sur leur mobile en moyenne une vingtaine de minutes par jour, à leur domicile, dans les transports et au bureau.

Ils veulent retrouver les mêmes programmes que sur la télévision classique. Enfin, près de 70 % d’entre eux ont déclaré être prêts à souscrire à une offre payante, comprise entre 5 et 10 euros par mois. « Il ne faut donc plus attendre et notre pays doit jouer un rôle moteur dans le développement de la télévision mobile », affirme M. Loos.

Tous les acteurs se sont donnés comme objectif d’être prêts lors de la Coupe du monde de rugby en septembre 2007. Mais cela nécessite de surmonter plusieurs obstacles.

Il faut adopter la loi sur la modernisation de la diffusion audiovisuelle et la télévision du futur : passée au Sénat, celle-ci doit être examinée à l’Assemblée nationale fin janvier.

Il faut aussi se mettre d’accord sur une norme commune, allouer aux opérateurs un réseau de fréquences suffisantes pour faire passer les chaînes de télévision et surtout faire converger les intérêts des diffuseurs, des chaînes de télévision et des opérateurs de télécommunications.

En effet, certains opérateurs sont tentés de développer leurs propres contenus et de faire payer l’offre de télévision, alors que les chaînes de télévisions défendent un modèle gratuit, accessible au plus grand nombre afin d’accroître leurs revenus publicitaires.

Côté norme, un consensus semble se détacher pour le DVB-H, déjà en place en Italie et en Finlande. Celle-ci permet d’avoir une qualité d’image excellente et surtout sans limitation du nombre de spectateurs. Quant aux fréquences, « un réseau devrait être prêt dans une quarantaine de villes d’ici à septembre 2007 », indique Janine Langlois-Glandier, présidente du Forum TV mobile.

Reste à savoir qui sera l’opérateur de ce réseau dont le coût est estimé par le cabinet d’études OC & C à 300 millions d’euros sur cinq ans pour couvrir les deux tiers de la population.

« Pour l’instant, tout pousse les opérateurs de diffusion (TDF et Towercast) à ne rien faire tant que les opérateurs mobiles et les chaînes de télévision ne sont pas d’accord », estime les analystes d’OC & C.

D’après leurs prévisions, ce marché devrait attirer 6 millions d’abonnés et générés plus de 500 millions d’euros de revenus (hors revenus publicitaires) dès 2013 et le double en 2017.

Le Monde.fr : Le gouvernement veut généraliser la télévision sur téléphone mobile

technorati tags: , , , , , , , , , , , , , , , ,

MySpace : We’ll Crush YouTube

octobre 18, 2006

News Corp. chief operating officer Peter Chernin told investors at an industry conference today that since much of YouTube’s traffic comes from MySpace, it’s time to cut out the middle man. Chernin estimated that around 60-70% of YouTube’s traffic comes from MySpace, and as a result he wants to ramp up MySpace Video, giving users less incentive to look elsewhere. But while the 60% figure might not be totally accurate, MySpace is definitely a catalyst for YouTube’s growth – they actually reported a dip in traffic when MySpace temporarily disabled YouTube embeds at the end of 2005 (they were forced to allow them again after a user revolt).

But it’s not just YouTube – Chernin expressed distaste for all the services that are feeding the MySpace beast: “If you look at virtually any Web 2.0 application, whether its YouTube, whether it’s Flickr, whether it’s Photobucket…almost all of them are really driven off the back of MySpace, there’s no reason why we can’t build a parallel business.” While I’m not convinced that Flickr gained success on the back of MySpace, Photobucket almost certainly did – ImageShack isn’t mentioned, but it also owes much of its success to America’s leading social network.

The sentiments indicate a very worrying trend: MySpace has stated its intention to clone the best tools, and Chermin believes that MySpace can equal or better the third party tools with in-house products. This is such a ridiculous strategy that it’s not even worth contemplating. MySpace’s openness to third party extensions (MySpace layouts, MySpace codes) is one of its most popular attributes – squashing that ecosystem may provide short term benefits, but it will ultimately harm them in the long term.

Chernin’s sentiments also confirm our assumptions about the recent MySpace update, a reaction to the Flash-based MySpace hack which had the side effect of breaking many MySpace add-ons. With absolutely warning for developers, it was assumed that MySpace simply didn’t care about the problem – an opinion that was confirmed today. Incidentally, Robert Yeager at Cooqy just emailed me to say he has once again found a workaround to the issue, one that will only be broken if MySpace bans external widgets altogether – for some, it’s not all that hard to imagine.

However, the statement runs counter to MySpace’s recent move to sell tracks through MySpace Music: in that instance, they chose to partner with Snocap on their MySpace music player, rather than crushing the startup. The picture is not so clear with the new MySpace slideshows widget – some of my sources claim that it was developed by the folks at Slide, while others think it was created by MySpace itself.

There are literally thousands external tools plugging in to MySpace these days – among them BubbleSnaps’ picture generator, Finetune’s music player, Trakzor’s MySpace tracker, MyChingo’s audio comments tool, Snapvine’s voice comments widget, PollPub’s MySpace polls, EQO’s MySpace message boards and many more besides. All of these widgets work on other networks, but the truth is that MySpace accounts for the majority of their users. As mentioned hundreds of times on Mashable, the top sites for widget embeds include Xanga, Piczo, hi5, Blogger and Windows Live Spaces, but all of these sites added together couldn’t equal the market provided by the MySpace beast. Even so, it seems that the web’s future will be widgetized, whether MySpace play the game or not.

MySpace: We’ll Crush YouTube – Mashable!

technorati tags: , , , , , , , , , , , , , ,

Marketing Mobile : MTV se lance sur le marché du mobile

octobre 16, 2006

La chaîne musicale propose un téléphone à écran tactile spécialement conçu pour diffuser ses contenus.

À trop se focaliser sur YouTube, Google et autres MySpace, on en oublie que les ténors de la vidéo musicale sont toujours les chaînes de télévision. Et parmi celles-ci, le leader mondial incontesté n’est autre que le réseau MTV, accessible à 350 millions de foyers. Une place de champion qui doit être défendue, voire consolidée.

En France, la donne audiovisuelle est différente, MTV France marque à la culotte la chaîne locale MCM. MTV Networks France s’apprête donc à lancer de nouvelles applications dans l’univers de la musique. « MTV est un média, et en tant que tel nous devons élargir notre offre aux différentes plates-formes de distribution numérique. MTV a été la première chaîne sur les mobiles avec MTV Scan. Aujourd’hui, nous ajoutons une dimension supplémentaire en lançant notre propre offre dans la téléphonie », souligne Thierry Cammas, PDG de MTV Networks France.

Consciente qu’elle possède une relation à ses clients hors norme, MTV France travaillait depuis un an sur l’économie du mobile. Le résultat de ces expérimentations s’appelle MTV 3.0. Il s’agit d’un téléphone mobile fabriqué sur mesure pour la chaîne par la société française ModeLabs, disponible dès le 25 octobre. Vendu 279 euros, l’appareil est ouvert à tous les opérateurs français. Il est doté d’une mémoire amovible contenant des vidéos, de la musique et des contenus estampillés MTV.

Compilation de télévision

Ce partenariat avec un assembleur de mobile permet à MTV de ne pas supporter les lourdes dépenses qu’implique un opérateur virtuel, tout en se réservant une part du chiffre d’affaires sur les ventes. Ce modèle situe la stratégie de MTV à mi-chemin de celle de NRJ mobile et de M6 by Orange. Le MTV 3.0 n’est pour l’instant pas compatible avec la 3G, mais devrait l’être à partir de mars. Un accès au réseau haut débit mobile qui permettra toutes les fonctionnalités de téléchargement en ligne de contenus, et la diffusion des chaînes MTV, MTV pulse et MTV idol.

En parallèle, MTV lancera début novembre MTV Overdrive. Cette adaptation d’un service américain très populaire permettra de créer sa propre chaîne à partir de programmes issus de l’antenne de MTV. Les contenus seront entièrement en français. Le service sera dans un premier temps disponible gratuitement aux abonnés du câble ayant souscrit à l’Internet haut débit. Ensuite, vers avril 2007, il sera soit ouvert à tous sur le Net, soit selon une formule mixte comprenant un accès payant sur certains contenus, tout en conservant un mode de consommation gratuit financé par la publicité.

MTV se lance sur le marché du mobile

technorati tags: , , , , , , , , , , , , ,

YouTube serving 100 million videos a day

octobre 16, 2006

Video sharing site YouTube, which was acquired by Google earlier this week, is now serving a staggering 100 million videos a day.

Statistics released by web monitoring firm comScore show that YouTube served an average of 100 million video streams a day during July.

The site was visited by 63 million people aged 15 and over during the month, with an average of 6.2 million users a day. YouTube was the 17th most visited site worldwide for the month.

YouTube served nearly three billion video streams worldwide in July, representing slightly less than a quarter of the total activity streamed to US locations.

On an average daily basis for the month, 96 million streams were served worldwide and 21 million in the US.

« Several media outlets have reported that YouTube streamed 100 million videos daily in July, and the results of our recent study corroborate this report, » said Gian Fulgoni, chairman of comScore Networks.

« In fact, our daily streaming data shows that YouTube first surpassed the 100 million threshold on 17 July, which coincides with YouTube’s own announcement that it had reached this impressive mark.

« Our streaming data covering more recent months will be published shortly, and will show that YouTube’s streaming total now far surpasses 100 million per day. »

Google agreed to acquire YouTube for $1.65bn in stock earlier this week. YouTube will continue to operate independently, and will keep its own headquarters and employees.

YouTube serving 100 million videos a day – vnunet.com

technorati tags: , , , , , , , , , , ,

Marketing Mobile : Netsize et Cognacq-Jay Image partent à la conquête de la vidéo sur mobile

septembre 13, 2006

PARIS, September 12 /PRNewswire/ — En combinant l’expertise de gestion de flux audiovisuels de Cognacq-Jay Image avec les plateformes de diffusion et de facturation mobiles de Netsize, les deux sociétés souhaitent proposer aux acteurs de l’audiovisuel et des télécoms un accès simplifié à la vidéo sur mobile.

Après une première collaboration réussie de vidéo à la demande (VOD) mobile dans le cadre du Mobile Film Festival début 2006, Netsize et Cognacq-Jay Image ont décidé de réunir leurs domaines d’expertises afin de mettre en place une offre complète de vidéo sur mobile. Conçue dans un premier temps pour adresser les problématiques de téléchargement de fichiers vidéo, l’offre évoluera naturellement avec les besoins du marché sur les problématiques de streaming et de gestion de flux live, notamment sous la technologie DVB-H.

Pour Vincent Pillet responsable du marché Entertainment pour Netsize << La vidéo est un enjeu majeur du marché mobile qui va se complexifier avec l’arrivée des terminaux et réseaux 3G. L’expérience indiscutable de Cognacq-Jay Image dans ce domaine nous permet ainsi de proposer à nos clients une offre complète de référence, qui prend en charge l’encodage des vidéos au format mobile, leur distribution ainsi que leur facturation >>.

Pour mettre en place ce modèle, Netsize s’appuie sur l’expertise technique de la plateforme de Cognacq-Jay Image qui assure l’acquisition du flux vidéo, l’encodage et le transcodage ainsi que la post-production si nécessaire.

<< Pour nos clients audiovisuels, la téléphonie Mobile est aujourd’hui un important vecteur d’image et de revenus, nous devons leur offrir des solutions techniques complètes ; la complémentarité des plateformes de Netsize et de Cognacq-Jay Image est un atout essentiel pour notre offre de régie multimédia >> précise Grégory Samson, responsable du développement Multimédia de Cognacq-Jay Image.

Une fois formatés, les contenus vidéos sont ensuite traités par Netsize qui gère l’indexation et la livraison en assurant la couverture de l’ensemble du parc de terminaux compatibles grâce à sa plateforme de gestion de contenus mobiles mSuites.

La qualité des rendus obtenus permet aujourd’hui à Netsize de pouvoir distribuer des fichiers vidéo sur l’ensemble des terminaux compatibles qu’ils soient 2 G, 2,5 G ou 3 G

Prochaine étape du partenariat, la mise en place d’une offre similaire sur le streaming vidéo prévue pour le mois de septembre.

<< Que ce soit pour du téléchargement, du streaming ou du live, de la VOD ou des programmes TV, le monde mobile offre une complexité dans la distribution du service que les acteurs de l’audiovisuel ne maîtrisent pas aujourd’hui >> précise Renaud Ménérat, directeur marketing B2C de Netsize. << Pour illustrer cette complexité c’est un peu comme si une chaîne avait à connaître pour chaque poste de télévision adressé sa taille, sa capacité à gérer la couleur, le son Hi-fi, la TVHD ou non, afin d’adapter le flux de programme à ses caractéristiques précises >>.

Cette connaissance est nécessaire sur le mobile afin d’optimiser l’expérience utilisateur, et Netsize dispose d’une plateforme qui non seulement centralise cette base de données mais adapte automatiquement le flux de contenus proposé au terminal de réception.

De plus grâce à ces solutions SMS+ et Gallery, Netsize assure également la facturation des consommateurs, avec des modèles à l’acte ou sur abonnement.

<< Le SMS et le WAP nous permettent non seulement de facturer l’accès aux contenus et flux vidéos, mais également permettent de développer l’interactivité autour de la TV mobile : jeux concours, vote, téléchargement de produits dérivés,… Il n’y a désormais plus de rupture de média entre le support de diffusion et d’interaction >> conclut Vincent Pillet.

mPayment, la solution de facturation de Netsize permet de facturer les consommateurs mobiles dans plus de 30 pays dans le monde en utilisant des solutions SMS Premium ou WAP Premium.

Netsize et Cognacq-Jay Image partent à la conquête de la vidéo sur mobile!

technorati tags: , , , , , , , , , , , , ,

Dailymotion annonce le lancement d’une version mobile dès cet été

juin 3, 2006

Difficile de rater le phénomène Dailymotion dans le paysage Web 2.0 français. Cette plate-forme d’hébergement et d’échange de fichiers vidéo (remportent un énorme succès, dans la ligne de son homologue américain YouTube.com. Co-fondé en mars 2005 par Benjamin Bejbaum et Olivier Poitrey, deux jeunes Net-entrepreneurs qui maîtrisent bien les domaines de l’hébergement et du développement Web, Dailymotion prend son envol. Le service est déjà traduit en six langues (français, anglais, allemand, italien, espagnol et portugais). Dans l’effervescence des projets, il s’agit dorénavant de maîtriser la croissance de la société et de trouver des appuis financiers pour accompagner son développement.

VNUnet.fr – B. Bejbaum (Dailymotion): "Nous lancerons une version mobile cet été"

technorati tags: , , , , ,

Yahoo to reprogram Video Services to mimic YouTube.com

juin 1, 2006

SAN FRANCISCO — Yahoo Inc. is reprogramming its online video service so it’s more like YouTube.com, an Internet upstart that has amassed a large audience during the past year with a free Web service that encourages people to post and share homemade clips.

Under the changes unveiled Thursday, Yahoo will store homemade videos on its own site for the first time as it attempts to build a platform for people to browse and rate the clips. The videos will be separated into different categories, including a section devoted to the most-watched selections.

Those features mirror YouTube, which has become the Web’s most popular video channel since a pair of twentysomething technology whizzes started the San Mateo, Calif.-based company a year ago.

Now, Internet heavyweights like Sunnyvale, Calif.-based Yahoo are trying to chip away at YouTube’s early lead as the rapidly growing number of high-speed Internet connections make it easier to transfer and watch online videos.J

Just two weeks ago, Google Inc. retooled its video service so a special piece of software would no longer be required to upload clips to the online search engine leader. Meanwhile, Time Warner Inc.’s AOL is testing a service, called UnCut Video, that accepts clips.

Since launching its video service in late 2004, Yahoo has focused on indexing the clips available on other Web sites.

Although the company intends to continue indexing material from other sites, Yahoo is betting it will be able to lure more visitors and give them more reason to stick around longer by creating a unique video library through submissions from its 208 million registered users.

"We felt this was a necessary next step in our evolution," said Jeff Karnes, Yahoo’s director of multimedia search.

Yahoo has been adding more attractions to its Web site to maintain its status as the Web’s most trafficked destination and spur even more spending by advertisers — the main source of the company’s revenue.

By accepting homemade videos, Yahoo risks showing material that infringes on copyrights or contains pornographic scenes. Both of those problems have cropped up on YouTube, despite restrictions prohibiting users from posting such content.

Like YouTube, Yahoo will depend on its own users and copyright holders to flag rule-breaking videos so they can be removed from the site. To minimize the chances of an offensive video appearing before a big audience, Yahoo editors will screen all the clips that are featured on the service’s front page, said Jason Zajac, the company’s general manager of social media.

Yahoo will have to make up a lot of ground to catch up with YouTube, which boasts of streaming more than 40 million videos per day.

In April, YouTube attracted 12.5 million U.S. visitors, well ahead of MSN Video’s second place service at 9.5 million visitors, according to Nielsen/NetRatings Inc. Yahoo’s video service attracted 2.6 million visitors, trailing rival offerings from MySpace.com, Google and AOL, as well as YouTube and MSN, Nielsen/NetRatings said.

Although it leads the rest of the video pack, YouTube still hasn’t proven it can make money as it subsists on $11.5 million in venture capital. Yahoo, in contrast, earned $160 million during the first three months of this year and ended March with $1.4 billion in cash.

 

FOXNews.com – Yahoo to Reprogram Video Service to Mimic YouTube.com

technorati tags: , , , , , , , ,